Je ne sais pas si tu connais Morano, Nadine de son prénom, députée de Meurthe et Moselle?
le contraire serait étonnant si tu t'intéresses un petit peu à la politique-people, si tu regardes les émissions hautement culturelles animées par les Ardisson, Ruquier ou autres Fogiel.

Alors, voila, si tu ne la connais pas c'est une fille arrivée par hasard en politique en 2002, sur un secteur ou le front national avait fait un score honorable.
Par hasard ? Pas vraiment... disons qu'elle était bien copine avec un copain de Sarkozy, dont je tairai le nom par respect pour les amateurs de champions de motos et parce que je ne veux pas me mettre les niçois à dos. Une fois ministre, ce brave homme fit arrêter le TGV en cours de route, il ne s'était pas aperçu qu'il n'y avait pas d'arrêt prévu à Toul, (petite anecdote en passant.)
Toul, donc, ou notre chère Nana la murène, comme se plait à l'appeler Nicolas Cantelou fut élue députée par deux fois.
Sarkozyste fervente, elle fut une des oubliées de l'ouverture de notre leader minimo, elle eut droit à une séance de rattrapage en 2008 : elle est nommée à la tête d'un nouveau secrétariat d'État à la Famille dans le gouvernement de François Fillon.
Celle que l'on surnomme sans complaisance madame sans gêne fait parler d'elle à propos de rappeurs qui avaient des textes un peu violents contre Sarkozy, parce qu'elle voulait leur interdire leurs concerts, se faisant ainsi le relais de groupes extrémistes comme les jeunesses identitaires.
nanalamurene.jpg
Bon, passons sur les bourdes, les propos plus que déplacés sur les marchés,car la dernière en date de Morano me concerne au plus haut point, puisqu'il s'agit du congé parental : et j'y suis en congé parental !! donc je connais un peu
à l'heure actuelle le congé parental peut durer jusqu'aux trois ans de l'enfant, la brave dame trouve que c'est trop, et elle pense que c'est mieux pour les mères (ben oui parce que pour elle les pères ne prendraient pas le congé !!) si on leur facilitait le retour à la vie normale : le travail !!
Oui, parce que pour ces gens, il n'y a d'accomplissement que dans le travail, évidemment...
Et qui ne travaillerait pas ne serait point émancipé !!

Déjà, tordons le cou aux idées reçues :

  • ne plus travailler serait une chose subie par les personnes qui choisissent ce congé : faux !! d'ailleurs le congé s'appelle congé de libre choix d'activité
  • ne plus travailler empêcherait un retour normal et correct à ces personnes dans le monde du travail : Faux !! la loi est la loi, elle interdit toute forme de discrimination quand aux choix de vie, elle impose à l'employeur de rendre l'emploi au salarié, tel qu'il l'occupait auparavant.

et disons des choses vraies quand au choix que la plupart font :

  • faire garder un enfant coûte cher, pas à cause du manque d'assistantes maternelles mais à cause du manque de structures gratuites collectives telles qu'elles existaient avant.
  • prendre un congé parental est l'occasion pour beaucoup de souffler ou de reprendre un second souffle dans la vie professionnelle (c'est mon cas) parce que le travail use, tue, ereinte et que quand on vient de devenir parent on se rend compte que la priorité n'est pas de gagner plus mais de vivre auprès de ses enfants.
  • la plupart des personnes qui choisissent ce congé pésent le pour et le contre, et il n'est jamais facile de se séparer d'un salaire, encore faut il qu'il s'agisse d'un véritable salaire. (je prends mon exemple, responsable de cuisine en responsabilité depuis 15 ans, je touchais 1300 euros par mois... et pour un travail peu valorisant, donc j'ai choisi !!)

Alors, je me pose la question : Morano est elle méchante pour vouloir supprimer ce droit à des gens qui l'ont choisi ? je ne pense pas, ce n'est pas non plus Cruella !!
Est elle bête au point de lancer des idées qui risqueraient de faire encore mauvaise presse à son gouvernement et son président chéri ? Non plus...

Non, je pense que Morano sert, comme tous les ministres, d'avant garde à Sarkozy pour faire appliquer une politique rétrograde, réactionnaire et antisociale.
Sarkozy a décidé de casser tout, il envoie ses ministres au front, on ne sait jamais si ça passe !!
le ministre promet de te couper le bras, si ça marche c'est bien, sinon Sarko réagit en te disant qu'il ne te coupera que la main et puis au mieux on te coupe le doigt, au pire on te coupe quand même le bras....
Ainsi est la politique gouvernementale depuis plusieurs années (cela avait commencé sous Raffarin ).
Et plus que tout, je pense que c'est l'idéologie qui guide ces hommes et ces femmes : faire plaisir au patronnat et à la bourgeoisie, en se basant sur un discours populiste autour de trois thèmes le travail, la famille la patrie, tout en appliquant le contraire de ce qui a été promis au peuple !!

les amateurs d'histoire politique trouveront surement quelque concordance, moi, je me dis simplement qu'il faut les arrêter !!